AVANTAGE SUISSE ET LA VOIE BILATERALE…

Sous le nom d’ « Avantage Suisse », des personnalités du monde économique et politique ont décidé récemment de créer une nouvelle association. Son but est d’œuvrer à la sauvegarde de la voie bilatérale et du droit international. Les fondateurs sont notamment prêts à investir des moyens financiers importants dans cette campagne.

 La  SUISSE EN EUROPE, loin d’y voir une concurrence à sa propre action, se félicite au contraire de cette  initiative.

 Dans notre démocratie directe, il est incontournable que ceux qui se battent pour un objectif politique important mobilisent des moyens suffisants pour mener campagne avec une chance de succès. Ces derniers temps, on a pu avoir l’impression que les associations faîtières de l’économie suisse et les partis politiques – à l’exception des formations national-conservatrices, bien entendu – n’étaient pas (encore ?) prêtes à définir clairement leurs objectifs en matière de politique européenne et à confirmer leur soutien, par exemple, à l’accord bilatéral sur la libre circulation des personnes, accord qui est malheureusement mis en danger par le vote du 9 février 2014. Ils savent pourtant pertinemment que « casser » cet accord affecterait inévitablement l’ensemble de la démarche bilatérale. Il est donc réjouissant que des privés se mobilisent et forment une « force de frappe » crédible pour préparer et engager cette lutte.

Quant à l’Association « La Suisse en Europe », elle se réjouit de collaborer avec sa nouvelle consœur. En même temps, elle tient à maintenir son indépendance et sa propre thématique qui se veut bien plus large : ce n’est pas seulement tel ou tel accord, bilatéral ou autre, qu’il s’agit de sauvegarder ou de modifier ; mais c’est tout l’esprit de partenariat avec les autres pays européens et avec l’Union Européenne qu’il faut développer. Les combats référendaires – si et quand ils auront lieu – sont une chose et il est indispensable de les mener avec beaucoup de détermination ; la réflexion et le débat sur la place de la Suisse en Europe et dans le monde en est une autre, qu’il faut également poursuivre avec assiduité et avec perspicacité.

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *